Laurence Parent en entrevue à La Presse

Rima Elkouri a écrit une chronique portant sur le capacitisme. On peut y lire les réflexions de Laurence Parent, l’une de nos co-fondatrices, qui aborde bien sûr l’importance d’une loi coercitive en matière d’accessibilité et d’inclusion. Ça commence bien la Semaine québécoise des personnes handicapées!

« Laurence est cofondatrice de Québec accessible, un groupe citoyen qui vise à faire adopter une loi québécoise plus coercitive en matière d’accessibilité et d’inclusion des personnes handicapées.
(…)
Elle a essayé de comprendre pourquoi le réseau, inauguré en 1966, n’était pas accessible alors que le Bay Area Rapid Transit de San Francisco, inauguré en 1970, l’est complètement. Au Québec, l’absence de mesures coercitives fait en sorte que les belles politiques d’inclusion restent trop souvent des vœux pieux, déplore-t-elle. »

Pour lire l’article au complet, cliquez ici.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *