Tous les articles par Laurence

Un Canada accessible n’est pas possible sans un Québec accessible

Près de 150 personnes ont participé à la consultation ayant eu lieu à Montréal le 16 novembre 2016. Québec accessible y était!
Près de 150 personnes ont participé à la consultation ayant eu lieu à Montréal le 16 novembre 2016. Québec accessible y était! Crédit photo: Gouvernement du Canada

Qu’est-ce qu’un Canada accessible pour vous?

C’est la question posée par le gouvernement fédéral dans le cadre des consultations portant sur la future loi fédérale sur l’accessibilité.

Québec accessible était présent aux consultations à Québec et Montréal et a pu constater un vif intérêt autant de la part des personnes handicapées , de leurs allié.es et représentant.es du milieu.

On y a notamment parlé de discrimination en emploi, d’obstacles dans les transports en commun, de reconnaissance des langues signées (LSQ et ASL), du manquant criant de services pour que les personnes handicapées et leur famille vivent dans la dignité, des différences entre les villes, les régions et les provinces et territoires en matière d’accessibilité.

La majorité des enjeux abordés touchent directement ou indirectement les compétences provinciales. Toutefois la loi fédérale ne portera que sur les compétences fédérales. Cela démontre, encore une fois, la nécessité d’adopter une loi québécoise luttant contre les obstacles et le capacitisme (discrimination fondée sur le handicap). Si vous partagez cet avis, nous vous invitons à ajouter votre nom à la liste des personnes et/ou des organismes demandant une loi québécoise.

Pour les Québécois.es, un Canada accessible n’est pas possible sans un Québec accessible!

Laurence Parent de Québec accessible a participé à la consultation ayant eu lieu à Québec le 10 novembre 2016. Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social Jean-Yves Duclos était présent.
Laurence Parent de Québec accessible a participé à la consultation ayant eu lieu à Québec le 10 novembre 2016. Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social Jean-Yves Duclos était présent. Crédit photo: Gouvernement du Canada

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Québec accessible appui les démarches de Canada sans barrières

Par cette lettre, Québec accessible souhaite appuyer la nécessité d’avoir une loi fédérale pour promouvoir l’accessibilité et l’inclusion des personnes handicapées au Canada.

Québec accessible est une initiative citoyenne visant à faire adopter une loi québécoise plus coercitive pour promouvoir l’accessibilité et l’inclusion des personnes handicapées. Nous croyons que la lutte contre la discrimination fondée sur le handicap passe entre autres par des changements législatifs.

Au cours des dernières années, de nombreuses personnes et organismes ont constaté les nombreux obstacles rencontrés par les personnes handicapées d’un océan à l’autre. À l’instar de ce qui se fait à l’étranger depuis de nombreuses années, nous croyons que le Canada doit adopter une loi fédérale sur l’accessibilité. Un cadre juridique avec des échéanciers et des mécanismes de suivis permettra au Canada de se doter d’un projet à long terme pour rendre nos communautés plus accessibles.

Nous désirons appuyer Canada Sans Barrières et souhaitons participer au processus de mobilisation en vue de l’adoption d’une loi fédérale sur l’accessibilité.

Cordialement,

Les membres fondateurs de Québec accessible :

Melanie Benard

Michel Lemay

Pierre Lemay

Laurence Parent

Marie-Eve Veilleux

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Deux avocats appuient l’adoption d’une loi-cadre sur l’accessibilité universelle

Dans un article intitulé «La discrimination fondée sur le handicap ou le moyen pour le pallier : concepts fondamentaux et évolution nécessaire» publié dans la Revue du Barrreau, Me Maurice Drapeau et Me Alexis Aubry affirment que le Québec a un retard à rattraper en matière d’obligation d’accommodement raisonnable et qu’il est nécessaire d’adopter une loi-cadre sur l’accessibilité. Ils estiment que la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées est « insuffisante puisqu’elle ne prévoit pas d’obligation de résultat et ne s’applique pas au secteur privé ». Ce constat rejoint celui de Québec accessible.

Me Aubry et Me Drapeau expliquent qu’une loi sur l’accessibilité pourrait notamment rendre obligatoire la mise en accessibilité de toutes les stations du métro de Montréal dans un délai raisonnable. Cette loi pourrait également prévoir des obligations d’embauche de travailleurs et travailleuses handicapé-es.

L’article de Me Aubry et Me Drapeau est convaincant et démontre bien que les personnes handicapées ont tout intérêt à exiger un changement législatif pour une meilleure reconnaissance de leurs droits. « Comment déclarer son droit à l’égalité dans l’exercice de ses droits si aucune obligation légale n’existe pour enrayer à leurs sources les nombreux obstacles environnementaux qui se posent sur leur route au quotidien? L’on doit socialement aller plus loin. L’histoire est donc à suivre et reste à écrire. La défense du droit à l’égalité est une quête continue et constante contre la discrimination », concluent-ils.

Le futur est entre nos mains.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

6257 fois merci!

6257 fois merci: objectif atteint et dépassé
L’équipe de Québec accessible est fière d’annoncer que, grâce à de nombreux supporteurs, nous avons dépassé notre objectif et avons amassé plus de 6 257 $!
Nous remercions chaleureusement tous nos donateurs.

Vos dons nous encourage à continuer notre travail.

Pour afficher publiquement votre appui à notre projet, nous vous invitons à remplir notre formulaire d’appui.

Merci!

De la part de toute l’équipe de Québec accessible
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page